NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7346
Age : 39
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon   Dim 26 Aoû - 20:46

Selon la légende, la famille de Guillaume II, dit Talvas, fut maudite tantce seigneur d'Alençon était sanguinaire.
L'histoire de Guillaume II (né en 1 000 et mort en 1 070), seigneur d'Alençon, se passe vers l'an 1 040. Elle prouve encore une fois à quel point il était difficile d'être épouse de souverain à cette époque.
Guillaume II, aussi connu sous le nom de Talvas, a été le plus sanguinaire des seigneurs d'Alençon. Bien plus que son père ou ses frères qui n'étaient pourtant pas des enfants de choeurs. Il était marié en premières noces à Hildebourge qui lui donna deux enfants : Arnoul et Mabille qui allaient prendre la suite de leur père. Cette femme était totalement à l'opposé de son mari : vertueuse, aimable et patiente. Elle essayait par tous les moyens de ramener le seigneur de la ville dans le droit chemin et le couvrait de remontrances à chaque acte de barbarie qu'il commettait, et ces actes étaient nombreux : exécutions sommaires, tortures et autres réjouissances. Un jour, fatigué par les remarques incessantes de sa femme, Talvas prit la décision de la faire supprimer : il ordonna à deux de ses hommes de l'étrangler dans une rue d'Alençon alors qu'elle allait à la messe. Mais les méfaits de Talvas ne se sont pas arrêtés là. Le jour de son second mariage, il fit emprisonner et torturer (nez et oreilles coupés, ainsi que d'autres actes qu'il vaut mieux passer sous silence) un de ses anciens amis qu'il considérait comme traître et qui venait sans armes aux noces.
La légende dit que la famille fut maudite et que seule une alliance avec Guillaume le Conquérant permit de garder le pouvoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon   Sam 22 Sep - 20:35

ahhh! ils savaient vivre à l'époque Rolling Eyes :P
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon   Mer 16 Juil - 17:24

Voici ce que j'ai à ce sujet :

Guillaume II Talvas

Guillaume II Talvas (v. 995 – château de Domfront, 1052), seigneur de Bellême et d’Alençon. Il était le fils de Guillaume Ier de Bellême et de Mathilde de Condé-sur-Noireau.

Guillaume II Talvas a dirigé la terre de Bellême après l’assassinat par vengeance de son frère Robert Ier de Bellême par Gauthier de Sordains. Robert avait fait pendre le père et les frères de Gauthier après leur capture dans une bataille. Sa réputation était celle d’un homme cruel, impie et tyrannique qui n’avait d’humain que la face : « pire que ses frères en tout, sa cruauté s’est épanouie jusqu’à ce jour parmi ses descendants », « ours en cruauté mais timide comme un lièvre ». D'après le chroniqueur de l'époque Guillaume de Jumièges, Guillaume Talvas, mécontent de sa première épouse, la fit étrangler par deux brigands sur le chemin de l’église en présence de tout le peuple. Il se remaria bientôt avec Haberge de Beaumont, fille de Raoul V de Beaumont, vicomte du Maine. Sans agrémenter ses noces et ayant invité Guillaume Giroie, seigneur de Montreuil-l'Argillé, d’Échauffour et de Saint-Céneri envers lequel il avait de grandes obligations pour l’avoir secouru en plusieurs circonstances, il le reçut et le traita avec bienveillance plusieurs jours avant de le faire arrêter secrètement. Avant de partir pour une partie de chasse, il donne l’ordre de lui crever les yeux, couper le nez et les oreilles et l'émasculer devant le peuple d’Alençon qui a été rassemblé. Indignés par cet acte, les frères de Guillaume Giroie, Raoul dit le Mal Couronné, Robert, et leurs alliés s’en vengèrent en ravageant, pillant et incendiant ses terres puis en assiégeant son château en le défiant de sortir et de se battre.

C’est son propre fils, Arnulphe, qui, s’étant disputé avec lui, le fit jeter dehors, le condamnant à une vie d’errance et d’exil. La prise de toutes les richesses et des terres de son père par Arnulphe, dont les chroniqueurs écrivirent que « si la cruauté de Guillaume Talvas fut grande, l’impiété de son fils la passe de bien loin », ne lui fit profita guère car il fut étranglé dans son sommeil.

La suite des événements est peu claire. Il semble que Guillaume ait demandé au comte d'Anjou d'intervenir pour récupérer ses places perdues. Il accepta ; Alençon et Domfront se révoltèrent alors contre les Normands. Le duc de Normandie Guillaume le Bâtard entreprit une campagne militaire pour mater les rebelles et prendre le contrôle de la seigneurie de Bellême. L'offensive militaire fut un succès. Selon Orderic Vital, après des années d’errance, la famille de Montgommery finit par recueillir Talvas et sa fille Mabile en échange de quoi Talvas offrit celle-ci en mariage à Roger II de Montgommery, vicomte de l'Hiémois. Il semble plutôt que ce mariage fut imposé par Guillaume le Bâtard afin que la seigneurie entre dans l'orbite du duché, Roger de Montgommery étant un proche du duc, et un cousin éloigné.

Épouses :

 Hildeburge trois enfants :
 Haberge de Beaumont, fille de Raoul V de Beaumont, vicomte du Maine

Enfants avec sa première épouse

1. Arnulphe (ou Arnoul) qui, ayant forçé son père à s'exiler, ce dernier, toujours d'après Guillaume de Jumièges, le fera étrangler dans son lit.
2. Mabile de Bellême, surnommée l'Empoisonneuse qui épousa Roger II de Montgomery, comte de Shrewsbury en 1074.
3. Olivier de Mesle, qui ayant été suspecté du meurtre de son frère Arnulphe, se fera moine à l'Abbaye Notre-Dame du Bec.


Mabile de Bellême

Mabile (ou Mabel) Talvas de Bellême (?-1077) fut la femme de Roger II de Montgommery, puissant baron normand.

Mabile est la fille de Guillaume II Talvas et Hildeburge. Elle appartient donc à cette famille de Bellême, si honnie par le chroniqueur du XIIe siècle, Orderic Vital. Il ne faut donc pas s'attendre de la part de ce dernier à une description élogieuse. D'après Vital, Mabile a naturellement hérité des vices de son père auxquels il ajoute les défauts propres au sexe féminin selon les jugements de l'époque. Elle est « cruelle », « fourbe », « amorale », « arrogante », sans oublier « bavarde ».

Vers 1050, elle épouse l'un des plus importants seigneurs du duché de Normandie, Roger II de Montgommery, proche conseiller de Guillaume le Bâtard. Pour les chroniqueurs normands, cette union est voulue par le père de la mariée, Guillaume II Talvas, en recherche d'alliés après la perte de ses biens. Pour les historiens actuels, ce mariage est surtout imposé par Guillaume le Bâtard qui se méfie des velléités d'indépendance de la famille de Bellême. En mariant l'héritière de la seigneurie de Bellême, Mabile, avec un de ses fidèles Roger II de Montgommery, le duc s'assure la tranquillité du sud de son duché. L'historien Lucien Musset renchérit : « ainsi, la plus puissante des familles seigneuriales du Maine entre-t-elle dans l'orbite de la Normandie ».

Le couple sera en effet fidèle à Guillame. Comme le duc, ils fonderont ou restaureront plusieurs monastères : Almenèches, Troarn, Saint-Martin de Sées. Écoutés par Guillaume, ils obtiendront la disgrâce de plusieurs seigneurs : l'abbé d'Ouche, Robert de Grandmesnil et son frère Hugues de Grandmesnil, Raoul II de Tosny, Ernaud Fitz-Giroie. Orderic Vital voit là l'œuvre fourbe de Mabile. Toujours selon l'historien anglo-normand, la femme de Roger II de Montgommery aurait tenté d'empoisonner le même Ernauld Fitz-Giroie. Nouvel épisode de la lutte entre les familles Giroie et de Bellême.

Vers 1070, après la mort de son oncle, Yves, évêque de Sées, Mabile hérite probablement de la seigneurie de Bellême. En 1071 ou 1074, elle devient comtesse de Shrewsbury car son mari a été placé à la tête de ce comté anglais par le roi Guillaume le Conquérant.

La mort de Mabile en 1077 est horrible : tandis qu'elle séjourne dans son château de Bures (près de Caen), un ami des Giroie, Hugues de Saugei et ses deux frères parviennent à s'introduire dans la forteresse et décapitent la femme ! Ce châtiment habituellement masculin témoigne de la haine que pouvait susciter le personnage. Elle est enterrée à Troarn, dans le monastère qu'elle avait restauré avec son mari. Son épitaphe rapportée par Orderic Vital sous-entend le caractère énergique et terrible de cette femme : « son génie fut entreprenant, son esprit vigilant, son activité continuelle, son éloquence persuasive, sa sagesse prévoyante. Petite de taille, elle fut grande par ses vertus ; magnifique et somptueuse, elle aimait la parure. Elle fut le bouclier de sa patrie, le boulevard de sa frontière, et pour ses voisins, tantôt agréable, tantôt terrible ».

9 enfants :

 Robert II de Bellême, héritier des biens de ses parents sur le continent
 Hugues de Montgommery, comte de Shrewsbury
 Roger le Poitevin
 Philippe
 Arnoul
 Emma, religieuse et abbesse d'Almenêches
 Mabile qui épousa Hugues de Châteauneuf
 Sybille qui épousa Robert Fils Hamon, comte de Gloucester

Revenir en haut Aller en bas
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon   Mer 16 Juil - 18:56

Merci pour tous ces précieuses informations historiques mon cher Rollo Wink .
Pour information, vous pouvez admirer son gisant en l'église de Notre-Dame sur l'Eau à Domfront (61). Voici quelques photos de la dîte église et du gisant de Guillaume II Talvas :


Vue extérieure de cette église de style roman:


Vue intérieure : la nef


Le gisant de Guillaume Talvas situé dans le fond du transcept :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon   Jeu 17 Juil - 10:30

Merci Junker pour ces photos et cette précision. Je sui passé plusieurs fois devant cette église qui me plait beaucoup, mais j'ignirais qu'elle renfermait ce gisant.
j'en prends bonne note et j'enrichis mon dossier de ces photos.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume II, seigneur sanguinaire d'Alençon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les compagnons de Guillaume le Conquérant à la bataille d'Hasting
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Du nouveau sur Guillaume au musée de Normandie.
» Guillaume MUSSO
» Les acquisitions Normandes du musée d'Alençon.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: historique-
Sauter vers: