NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 À quand « Bienvenue chez les Normands » ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61



Nombre de messages : 7346
Age : 39
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Mar 8 Avr - 8:29

Record battu par les Ch'tis avec 17,4 millions d'entrées, dont plus de 132 000 dans la Manche. De quoi redonner des couleurs aux langues régionales.
Stéphane Laîné est chargé de cours en histoire de la langue française et dialectologie normande à la faculté de Caen. Il a réalisé une thèse sur l'évolution phonétique des toponymes dans le Nord-Cotentin.

Comment faut-il appeler le ch'timi et le normand : des langues régionales ou des patois ?

Il faut savoir que le patois n'est pas une langue, c'est simplement une variété de français d'origine latine qui a évolué différemment selon les régions et à travers les siècles. Celui qui patoise est conscient qu'il utilise un langage non officiel lorsqu'il dit « bi » pour « bien » ou « rin » pour « rien ». Tandis que l'on utilise le français régional en croyant être compris de tous : on parle par exemple de « toile » en Normandie et de « wassouingue » dans le Nord, pour désigner une serpillière.

Les langues régionales sont-elles revenues à la mode ?

On valorise ces spécificités locales aujourd'hui car, à l'heure de la mondialisation et de globalisation de l'économie comme de la culture, tout ce qui nous rattache à nos racines nous rassure. Mais quand les petits Normands reprennent des « hein » et des « biloute » entendus dans le film, cela tient plutôt du ressort de l'humour que du ch'ti. Pour moi, c'est un effet de mode qui passera.

Ce succès populaire pourrait-il faire réapparaître un patois normand courant ?

Je n'y crois pas. La pratique du dialecte s'estompe progressivement. Il ne reste parlé quotidiennement que par les plus de 70 ans et dans quelques milieux, rural notamment. Et encore, la plupart d'entre eux reprennent un français standard dès qu'ils poussent la porte d'une boulangerie.

Cela pourrait-il aller jusqu'à la disparition totale du normand ?

C'est irrévocable car il manque un chaînon dans la transmission de cette langue. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, on apprenait le français à l'école mais on parlait patois à la maison. Ce qui ne fut plus le cas ensuite. Les quinquas d'aujourd'hui n'ont donc pas pu l'inqulquer à leurs enfants.

En restera-t-il tout de même des traces dans la dialectique locale ?

Évidemment ! 90 % des Manchots appellent toujours une poignée de porte une « clenche » ; parlent de « berne » et non de berme pour désigner le bas-côté de la route ou « barrent » leur porte au lieu de la fermer à clé... Mais l'inverse est également vrai : certains termes se sont généralisés comme le normand « goûtu », devenu « goûteux » dans le dictionnaire ou le « buccin » local qui a inspiré le « bulot » national...

source ouest france
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
Junker



Nombre de messages : 2790
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Mar 8 Avr - 13:43

Triste constat Sad
Son analyse sur le trou générationnel me semble évident. Il est aussi vrai sur d'autres domaines (pas si éloignés de la question linguistique), je pense notamment à la chose politique en Normandie où la succession ne s'est pas faîte entre la génération des Mabire, des Lechanteur, et nos parents bercés au baby-boom et au plan Marshall... Les "trentes glorieuses" qu'ils appelaient ça ! Tu parles geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Mar 8 Avr - 20:56

il faut signaler aussi que la langue normande a evolue aussi par le vieux norois donc deja qu'elle etait de racine latine ... vous savez la suite
de plus le normand est l'origine de la langue anglaise et de certaine racine du vieux francais !!!
et on ne peut pas definir un patois unique en normandy car du pays caux au cotentin en passant par l'avranchin les langue d'oil ont des mots et sens different :/ ce qui est bien dommage car cela aurait pu deja etre plus facile pour la transmission de la langue !!!
et on peut indiquer aussi que contrairement a la langue bretone ou le cht'is la langue normande n'a pas eu d'aide !!! dans le sens de l'education de la langue a l'ecole !! car en bretagne ou en flandre la langue du pays (bretons et chtimi ) la classe etait fait en langue regional !! mais du faite que beaucoup de parisiens ont commencait a venir des le debut du siecle en normandie la langue a perdu !!! enfin voila ... moi ca me rend triste que la culture normande se perde comme ca ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Dim 13 Avr - 16:46

c'est claire que la langue c'est perdu peu à peu, et je pense même que malgré tous nos efforts, elle va disparaitre. Il ne restera que l'eternel ptét bin qu'oui ptét bin qu'non ...
c'est triste.

bienvenue chez les Normands serait effectivement difficile à réaliser. Vu que nous sommes vu par le reste (du moins pour les hauts normands) comme une province parisienne !!! ça me désole.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Sam 26 Avr - 20:40

Je pense aussi que les différents parlers Normands vont disparaitre en tant que langue maternelle. Mais on peut les faire revivre en tant que langue seconde.

La première chose à faire est de créer une vraie langue Normande unifiant les diférents dialectes, en reprenant leurs caractéristiques communes. L'union fait a force. Après, c'est une question de volonté pour l'apprendre et l'utiliser.
Revenir en haut Aller en bas
bjarni



Nombre de messages : 1873
Age : 31
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Dim 27 Avr - 1:58

Une unification linguistique a été commencé par le truchement d'un dictionnaire franco-normand mais la tâche n'est pas facile

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: langue normande   Ven 31 Juil - 18:50

nenel61 a écrit:
Record battu par les Ch'tis avec 17,4 millions d'entrées, dont plus de 132 000 dans la Manche. De quoi redonner des couleurs aux langues régionales.
Stéphane Laîné est chargé de cours en histoire de la langue française et dialectologie normande à la faculté de Caen. Il a réalisé une thèse sur l'évolution phonétique des toponymes dans le Nord-Cotentin.

Comment faut-il appeler le ch'timi et le normand : des langues régionales ou des patois ?

Il faut savoir que le patois n'est pas une langue, c'est simplement une variété de français d'origine latine qui a évolué différemment selon les régions et à travers les siècles. Celui qui patoise est conscient qu'il utilise un langage non officiel lorsqu'il dit « bi » pour « bien » ou « rin » pour « rien ». Tandis que l'on utilise le français régional en croyant être compris de tous : on parle par exemple de « toile » en Normandie et de « wassouingue » dans le Nord, pour désigner une serpillière.

Les langues régionales sont-elles revenues à la mode ?

On valorise ces spécificités locales aujourd'hui car, à l'heure de la mondialisation et de globalisation de l'économie comme de la culture, tout ce qui nous rattache à nos racines nous rassure. Mais quand les petits Normands reprennent des « hein » et des « biloute » entendus dans le film, cela tient plutôt du ressort de l'humour que du ch'ti. Pour moi, c'est un effet de mode qui passera.

Ce succès populaire pourrait-il faire réapparaître un patois normand courant ?

Je n'y crois pas. La pratique du dialecte s'estompe progressivement. Il ne reste parlé quotidiennement que par les plus de 70 ans et dans quelques milieux, rural notamment. Et encore, la plupart d'entre eux reprennent un français standard dès qu'ils poussent la porte d'une boulangerie.

Cela pourrait-il aller jusqu'à la disparition totale du normand ?

C'est irrévocable car il manque un chaînon dans la transmission de cette langue. Jusqu'à la Seconde Guerre mondiale, on apprenait le français à l'école mais on parlait patois à la maison. Ce qui ne fut plus le cas ensuite. Les quinquas d'aujourd'hui n'ont donc pas pu l'inqulquer à leurs enfants.

En restera-t-il tout de même des traces dans la dialectique locale ?

Évidemment ! 90 % des Manchots appellent toujours une poignée de porte une « clenche » ; parlent de « berne » et non de berme pour désigner le bas-côté de la route ou « barrent » leur porte au lieu de la fermer à clé... Mais l'inverse est également vrai : certains termes se sont généralisés comme le normand « goûtu », devenu « goûteux » dans le dictionnaire ou le « buccin » local qui a inspiré le « bulot » national...

source ouest france
c'est evident:l'identite normande disparait et tout le monde se "parisianise" on rabote,on egalise,on aplanit,on ECRASE! c'est quand meme du a un pouvoir qui s'est toujours exerce a paris.peut-etre qu'avec une normandie reunifiee ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À quand « Bienvenue chez les Normands » ?   Aujourd'hui à 1:24

Revenir en haut Aller en bas
 
À quand « Bienvenue chez les Normands » ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue chez les Ch’tis
» Bienvenue chez les Bretons
» qui regarde bienvenue chez nous?
» TF1 "Bienvenue chez nous" dans l'Indre
» Bienvenue chez les quinquas Steph

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: langue normande-
Sauter vers: