NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La génétique au service de la généalogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 44
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: La génétique au service de la généalogie   Ven 11 Juil - 12:30

Note importante : je ne suis pas l'auteur du titre qui apparaît si dessous, vous pourrez le vérifier en cliquant sur la source en bas de ce post.

Etes-vous juif ?

Voilà une des questions à laquelle la société zürichoise iGENEA affirme pouvoir répondre. En fait, cette société spécialisée dans la génétique généalogique propose, pour une somme variant entre 190 et 1030 francs, de déterminer si vous avez des «racines celtes, phéniciennes, juives ou germaniques» ou de lever cette interrogation fondamentale «peut-être que l’un de vos ancêtres était un belliqueux Viking?»

Vive la «science» de cette société qui, dès la première page, pose un jugement de valeur sur vos éventuelles origines !

Vive cette science qui permet, pour une somme plus ou moins modeste selon votre niveau de vie, de répondre à la question «D’où est-ce que je viens?», de lever le doute «J'ai été adopté(e). Qu'est-ce que vous me conseillez?», de «Trouv[er] des parents inconnus jusqu’ici, éloignés» et de dévoiler que «Hauri est égal à Howery».

Tiens, déjà par cette dernière révélation, directement issue du site de la société, une première question éthique se pose, est-ce le rôle d’une société scientifico-commerciale de révéler que Justin Howery est peut-être un cousin très éloigné du député écolo-libéral Jacques-André, qui lui a un "y" à la fin de son nom, alors qu’il a toujours crû être apparenté avec des Hamilton ?

Est-ce que «seulement avec un test d'ADN généalogique d'iGENEA vous accéderez, sans limitation dans le temps, à la plus grande banque de données d'ADN dans le monde» est vraiment rassurant ?

Est-ce que déterminer par des méthodes «scientifiques» ses origines et ensuite, très vraisemblablement, les révéler à sa famille est sans conséquences ?

Est-ce que, comme l’écrit le Cercle vaudois de généalogie dans son excellent article intitulé «Généalogie et génétique - vers une astrologie de l'ADN?», «A l’heure où le respect de la sphère privée constitue souvent un obstacle à la consultation de registres récents, les généalogistes hésitent de moins en moins à se tourner vers ces nouvelles techniques pour essayer de trouver un chaînon manquant» est souhaitable ? N’est-ce pas une façon «scientifique» de détourner les règles de protection des données ?

Est-ce que ces tests sont fiables ? Que nous apprennent-ils ? Quel partie du génôme investiguent-ils ? N'est-ce pas là une façon peu scientifique de faire resurgir la notion de «race» chez l'homme ? Comment se fait-il que Gentest, la société mère d'iGENEA propose aussi des tests de recherche en paternité ? Pourquoi et comment ces tests sont-ils possibles alors qu’en France, par exemple, seul un magistrat peut les ordonner ?

Que deviennent les liens familiaux autres que les liens «génétiques» ? Pourquoi privilégier les liens père-fils et mère-fille ?

Une série de questions auxquelles le généticien André Langaney, généticien et professeur à l’Université de Genève, répond de manière assez brutale mais claire : «pour retrouver le passé et prédire le futur, l’examen de l’ADN est la nouvelle charlatanerie».

Une foule de questions que Catherine Nash, maître de conférence en géographie humaine au Département de géographie de l’Université Queen Mary de Londres, développe dans un article fouillé développant dix raisons de se méfier de ces pratiques, dans lequel elle mentionne «[...] acheter un test équivaut en fait à encourager des entreprises et des généticiens, lesquels sont des acteurs importants dans les débats actuels sur la crédibilité scientifique et les conséquences sociales du langage qui assimile ethnicité, race et génétique

Une montagne de questions auxquelles le Cercle vaudois de généalogie a répondu en refusant l’offre d’iGENEA qui leur proposait pourtant 10€ en échange de chaque test commandé par l’intermédiaire de leur site Internet …

Merci à eux et à leurs ancêtres qui ne leur ont pas transmis le gêne de la cupidité.

source : http://alainhubler.blog.24heures.ch/archive/2008/07/10/etes-vous-juif.html

Des réactions peut-être ??? Personnellement je reste Shocked !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: La génétique au service de la généalogie   Ven 11 Juil - 13:06

En tant que généalogiste amateur, je dois avouer que ce système fait rêver 5 secondes car être bloqué sur un ancêtre est quelque chose de très frustrant et ce système pourrait y remédier. Cependant, c'est là le seul point positif car tout le reste me semble tout simplement dangereux pour les familles, les individus et leur stabilité psychologique.
Et puis se faire du fric sur le dos des gens qui ont perdu leurs racines c'est pas très joli.
Je sais ça existe depuis longtemps mais là ça s'enveloppe du voile de la science je trouve ça encore plus nauséabond.

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pm

avatar

Nombre de messages : 73
Age : 27
Localisation : Equeurdreville
Date d'inscription : 02/07/2007

MessageSujet: Re: La génétique au service de la généalogie   Ven 11 Juil - 17:59

Certes ce système pourrait régler certains problèmes, mais rechercher ses ancêtres grâce à la science ? Est ce la bonne solution ?

Et puis pour les généalogistes, ça pourrait faire perdre un peu de charme à la généalogie en trouvant rapidement une réponse à une énigme sans trop de recherches et donc de découvertes...

Bref, assez étonnant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 44
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: La génétique au service de la généalogie   Ven 11 Juil - 18:09

Il pourrait même y avoir des surprises... comme dans "Luna Park" de Pavel Lounguine par exemple !

L'histoire : Andrei est le chef d'une bande, les Nettoyeurs, prêts a tout pour débarrasser Moscou de ce qu'ils appellent "les étrangers" : juifs, homosexuels, SDF. Il passe ses journées à terroriser le quartier de Luna Park et à se saouler avec ses amis et sa propre mère Aliona. Cette dernière va lui apprendre qu'il est, en fait, le fils d'un juif émigré. Andrei part alors à la recherche de ce père qu'il n'a jamais connu avec un seul but: le tuer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La génétique au service de la généalogie   

Revenir en haut Aller en bas
 
La génétique au service de la généalogie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» etat signalétique de service
» [résolu]Question sur l'état signalétique et des Services
» Livre synthétique sur l'art d'écouter
» Service d'Enlèvement & Destruction d'Engins Explosifs: SEDEE
» signature entente de service

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: questions-discussions divers-
Sauter vers: