NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Mer 3 Déc - 20:32

Vous ne rêvez pas. Les Bretons y croient dur comme fer. Pourtant c'est la Normandie que le Président a pris pour exemple scratch Les bretons ne pinaillent pas eux, ils s'emballent => et nous on tergiverse... pale

Loire-Atlantique en Bretagne ?

Réunification. « Nantes est évidemment en Bretagne »

Joël Cornette est auteur de plusieurs livres sur la Bretagne dont « Histoire de la Bretagne et des Bretons » (Le Seuil). Avec le recul de l’historien, il a répondu à nos questions sur Nantes et la Bretagne.
Oui ou non, Nantes est-elle en Bretagne ? Evidemment, Nantes est en Bretagne. La question, en termes de longue durée historique, ne se pose même pas : la résidence des ducs de Bretagne, c’est bien Nantes; Anne de Bretagne demeurait à Nantes; le duc de Mercœur fit de Nantes, au temps de la Ligue, sa ville capitale. Et l’histoire même de la formation du territoire historique de la Bretagne, à partir du VI e siècle, inclut évidemment tout le sud de la Bretagne, dont Nantes.

Qu’est-ce qui a justifié que Nantes et la Loire-Atlantique aient été enlevées de la Bretagne ? Nantes a été prélevée de la Bretagne, d’un simple coup de plume, sur une décision administrative et politique. En 1941, le régime de Vichy a enlevé la Loire-Inférieure (*) de la Bretagne, et l’a intégrée dans une nouvelle région dont le cœur était Angers. Une décision politique qui n’a aucune réalité historique, ni économique. Même la Révolution, pourtant très « éradiquante », n’avait pas supprimé Nantes de la Bretagne au moment où elle a créé les cinq départements bretons.

Comment expliquez-vous que cette décision ait finalement été pérennisée ? Il faut d’abord préciser que, dans la durée historique, c’est une décision assez récente. La décision de Vichy a été pérennisée en 1955 quand ont été créées les « régions de programme », dont les Pays-de-la Loire, avec donc la Loire-Inférieure. Dans son livre « Géopolitique de la Bretagne » (1986), Michel Phlipponneau explique que ce découpage aurait été réalisé par un haut fonctionnaire en un après-midi, sans aucune concertation. Les Pays-de-la-Loire n’ont pas de personnalité historique. C’est une décision purement politique et économique liée à la planification.

Comment se passaient avant 1941 les relations entre Nantes et Rennes ? Globalement, avant la Révolution, Rennes était avant tout la ville du parlement et de l’intendance. Nantes, ex-ville-résidence des ducs, était le siège de la chambre des comptes, principal organisme financier de la province. Et la principale ville commerciale, le poumon économique de la Bretagne, en quelque sorte. Entre les deux villes, cela se passait dans une cohabitation de fait.

Et si Nantes revient en Bretagne, comment voyez-vous les relations entre ces deux villes ? Si Nantes revient, il y aurait, en somme, une Bretagne à deux têtes. Cela peut poser un problème de partage des fonctions et des pouvoirs. C’est vrai qu’il y a une ambiguïté, qui peut expliquer certaines oppositions à la réintégration de Nantes dans la Bretagne (y compris à Rennes, qui risque de perdre une part de ses prérogatives). Mais il faut distinguer l’aspect technocratique et le vécu des habitants qui, eux, se sentent Bretons, comme l’ont confirmé de nombreux sondages auprès des Nantais. Il y a une évidente désharmonie entre les deux. Joël Cornette vient de publier « Le Marquis et le Régent. Une conspiration bretonne à l’aube des Lumières » (Tallandier). * La Loire-Inférieure s’est appelée la Loire-Atlantique en 1957 .

Christian Troadec favorable à un référendum

Christian Troadec, maire de Carhaix (29), qui se présente également comme « conseiller régional des 4/5 e de la Bretagne », est favorable à l’organisation d’un référendum portant sur la réunification de la Bretagne, « surtout si la loi l’impose ». Pourtant, à ses yeux, « un simple décret républicain devrait avoir assez de poids pour défaire et annuler un décret vichyste ». Quant à savoir quelle serait la future capitale de la Bretagne réunifiée, il propose que « Nantes conserve son statut de capitale historique, Rennes ses fonctions administratives, et que Carhaix, grâce à sa position centrale, devienne la capitale politique ».

Alain Esnault. «La réunification, j’y crois»

Alain Esnault est le président de l’association Produit en Bretagne, à laquelle adhèrent 200 entreprises des cinq départements de la Bretagne historique. La réunification, il y croit !
Etes-vous favorable à la réunification de la Bretagne ? J’y crois vraiment et je l’espère. Je suis prêt à appuyer cette démarche sur le plan économique. Le monde actuel est en pleine évolution. Si nous restons enfermés dans nos carcans administratifs, nous serons condamnés à l’immobilisme et nous irons au-devant de grandes déconvenues. Cette démarche va dans le sens de ce que Produit en Bretagne a mis en pratique il y a 15 ans : pour en faire partie, il faut que les entreprises aient leur siège ou un centre de décision en Bretagne, mais dans la Bretagne historique, incluant la Loire-Atlantique. L’association de nos fortes valeurs identitaires, économiques et culturelles, ont permis de consolider nos 200 entreprises. Des entreprises ligériennes ont élargi leur rayonnement en Bretagne et vice-versa. C’est en ayant une identité forte et consolidée que la Bretagne pourra se tourner vers l’extérieur et vers l’avenir.

Pensez-vous que l’arlésienne deviendra un jour réalité, et comment ? Les choses avancent dans les têtes, la Bretagne et la Loire-Atlantique ont beaucoup de points communs, les Nantais n’oublient pas que leur ville a été longtemps la capitale de la Bretagne. Le détachement de la Loire-Atlantique de la Bretagne il y a 67 ans ne pèse pas lourd au regard de l’Histoire. Les Ligériens ont de la mémoire, dans leur tête ils sont Bretons. Dans un récent sondage que nous avons réalisé avec Produit en Bretagne, c’est en Loire-Atlantique que s’est manifestée la plus forte poussée pour s’identifier à notre démarche. Ce n’est pas un hasard si l’association m’a porté à sa présidence en 2006. Je pense que la réunification peut voir le jour, mais pas de façon manichéenne, il ne faut pas que tout soit blanc ou noir. Il faudra inventer une méthode, y aller progressivement, sans précipiter les choses, en tenant compte des spécificités de chacun. Les deux parties ont tout à gagner économiquement au sein d’une grande région.
Propos recueillis par Yvon Corre. 03/12/2008.

source : http://www.letelegramme.com/gratuit/dossiers/44/reunification-nantes-est-evidemment-en-bretagne-20081203-4289738_1556229.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7347
Age : 40
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Mer 3 Déc - 21:25

je suis pour que nantes soit en bretagne

_________________
blog vidéo du forum
http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum

L'alcool tue lentement. On s'en fout, on n'est pas pressés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Mer 3 Déc - 22:58

nenel61 a écrit:
je suis pour que nantes soit en bretagne

Mé itou !!! Mais quel contraste en Bretagne par rapport à la polémique que les propos du Président Sarkozy sur la réunification de la Normandie ont provoqué dans la dîte Normandie. Moi je constate une chose... On ouvre une porte aux Bretons ; ils passent la porte ! On ouvre une porte aux Normands (enfin certains Normands), ils saisissent la clanche, referment la porte et discutent en se regardant par le juda...!!! Ca fait peur non affraid

Néanmoins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Jeu 4 Déc - 1:40

J'en ai rien a foutre je suis normand !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Jeu 4 Déc - 12:01

TF1 montrait des Bretons de Nantes qui montraient leurs couleurs. Ils se disaient Bretons ...

On* va en (haute)-Normandie, on nous dit que les (bas)-Normands sont pas des vrais Normands. En (basse)-Normandie, on dit que les (haut)-Normands sont des parisiens ... Voila tout ... Je crois que ça explique pas mal de choses ...



* Le "on" représente des gens que j'ai pu entendre dans diverses conversations ... ça n'a rien de statistique, mais les propos sont réels.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Jeu 4 Déc - 12:28

Citation :
On* va en (haute)-Normandie, on nous dit que les (bas)-Normands sont pas des vrais Normands. En (basse)-Normandie, on dit que les (haut)-Normands sont des parisiens
On ne pourra jamais faire taire les cons, il n'y a qu'une et une seule Normandie et ses Normands.
Revenir en haut Aller en bas
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7347
Age : 40
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Jeu 4 Déc - 22:37

j entend dire aussi que la haute normandie est la banlieue parisienne . affraid

_________________
blog vidéo du forum
http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum

L'alcool tue lentement. On s'en fout, on n'est pas pressés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Ven 5 Déc - 13:28

nenel61 a écrit:
j entend dire aussi que la haute normandie est la banlieue parisienne . affraid

C'est pas loin d'être vrai pour ce qui concerne Evreux lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Les bretons parlent de la Normandie   Jeu 11 Déc - 17:44

Un article publié ce jeudi 11/12/08 intéressant à lire et où les bretons parlent de la réunification de la Normandie (voir en rouge) et de celle de la Bretagne bien sûr. Source : http://www.agencebretagnepresse.com/fetch.php?id=13301&title=Faut-il%20sonner%20le%20tocsin%20 Wink

Faut-il sonner le tocsin ?

LANDUDAL — Le plan de sortie de crise : un effet d'annonces de plus où les doublons avec des promesses de participation de l'État déjà inscrites aux réalisations… qui se feront ou ne se réaliseront pas ? Promesses qui se bousculent et insultent l'intelligence de tout un chacun, point dupe de la tromperie puisque les caisses de l'État sont vides.

Faut-il sonner le tocsin pour attirer l'attention des politiques sur l'urgence des réformes ? Car le feu couve sous le mille-feuilles administratif, vorace en budgets de fonctionnements, indemnités de représentation et autres joyeusetés trop nombreuses pour les citer toutes, leurs multiples niveaux empilés les uns sur les autres.

Il faut réformer rapidement, par nécessité, à défaut de l'avoir fait à temps. Et c'est possible. Rappelons-nous il y a peu, un pays, la Tchécoslovaquie devient en quelques mois, la Tchéquie et la Slovaquie, sans énormes vagues…

Or, en France l'exemple de la justice sociale et de la démocratie respectée ne vient pas d'en haut avec la proposition de droite, heureusement repoussée, d'aider les boursicoteurs, alors que les licenciements massifs se multiplient ; les lois concernant le travail du dimanche bousculées, l'audio-visuel à la botte de l'exécutif… n'en jetez plus ça déborde !

Tandis qu'à Paris la guerre des ego fait rage au parti socialiste, que les deux présidents PS normands, au mépris des élus de base qui demandent l'unité de la Normandie et la proposition du ministre Hervé Morin de la réaliser, ne veulent rien entendre !

Guère mieux en Bretagne où certains élus PS applaudissent le discours du président des Pays de la Loire, Auxiette, sur le « charcutage » des régions… car il faut tout de même essayer de sauver son strapontin en ces moments où souffle un vent debout sur ce mur lézardé entre Loire-Atlantique et Bretagne administrative… Et Sylvie Robert, dont on sait le jacobinisme récurrent et sa grande volonté de défendre la « Culture » à condition qu'elle vienne de Paris – jamais en reste d'une charge et d'un mandat supplémentaire – devient… la « ministre de la culture » du PS !

Á préserver ses privilèges et repousser les réformes, on épuise un peu plus le pays déjà exsangue. La révolte fermente et des élus inconscients dansent sur le volcan.

Ça ? Pour gagner la prochaine présidentielle ou toute autre élection ? Les Bretons en jugeront.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Walther mc Knut

avatar

Nombre de messages : 574
Age : 50
Localisation : Nord Normandie(46 50 N, 56 20 W )st pierre miquelon langlade the paradise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: re   Ven 12 Déc - 0:01

m'en moque aussi de truc qui veut faire parti des breizh'ailes***

***( bretzel biscuit salé alsacien)


j'suis normand ! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clanthorez.tonsite.biz
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 43
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   Mer 17 Déc - 13:32

Je sais que ça va encore gonfler ceux qui ne supportent pas que l'on écrive les mots "bretons" ou "bretagne" sur ce forum autrement que pour se moquer d'eux ; mais bon je poste tout de même cet article qui me semble intéressant...!!!

« Les régions au naturel » de Jean Ollivro



L'universitaire breton défend un redécoupage de l'Ouest de la France par la formationde trois grandes régions économiquement cohérentes.
Jean Ollivro est professeur à l'Institut d'études politiques de Rennes, géographe spécialiste de l'aménagement du territoire et du développement régional.

Chargée de la Réforme des Institutions, la commission Balladur apparaît comme un espoir pour les Régions de l'Ouest. Tout le monde souligne que le fonctionnement actuel de la France est trop complexe et qu'il génère de multiples doublons. Le gouvernement s'attaque donc avec raison à un sujet essentiel, puisque des études démontrent qu'une gouvernance efficace joue le rôle d'un levier pour la prospérité économique des territoires.

La question intervient au moment où nos sociétés sont frappées par une crise majeure. Le temps presse. La réforme actuelle peut apporter un nouveau souffle donnant de l'espoir aux gens en montrant les efforts de l'État pour se caler sur les réalités vécues par les citoyens.

Rééquilibrer le territoire

Dans l'ouest de la France, un projet utile à tous et permettant de passer de six à quatre régions est, depuis plusieurs années, proposé par les universitaires et reçoit l'appui des populations (71 % des Normands sont pour la fusion des deux régions). Si le problème de la Bretagne administrée est majeur, d'autres dysfonctionnements naissent d'une Normandie divisée, d'une région Pays de la Loire très artificielle, peu reconnue par les populations et correspondant peu aux mobilités ou à la réalité des échanges économiques (les habitants du Mans sont plus tournés vers Paris que vers Nantes).

Le nouveau projet permet de passer de six Régions faibles à quatre Régions fortes. À l'échelle de l'Europe, la solution crée quatre régions démographiques et économiques comparables qui se rapprochent des grandes Régions européennes.

Ce nouveau projet pour l'Ouest de la France crée quatre régions lisibles (l'appellation Val de Loire est reconnue patrimoine mondial de l'humanité par l'Unesco). Ces identités claires sont utiles pour la promotion économique et touristique des territoires (Normandie ou de Bretagne bénéficient d'une notoriété internationale). À l'échelle de la France, la création de quatre régions fortes est un atout pour dynamiser la façade atlantique et rééquilibrer le territoire français. En effet, cette façade atlantique est pour l'heure inorganisée, avec des Régions trop faibles, incapable de dynamiser une Péninsule.

Le rôle trop exclusif des capitales

Le renforcement économique de cette pointe (notamment l'affirmation de son rôle maritime) créera un contrepoids à la dorsale européenne et recentrera ainsi la France dans l'Europe. À l'échelle des Régions, les avantages sont aussi conséquents. Outre la limitation des doublons et des coûts de fonctionnement (deux Régions pour la Normandie), on crée des échelles administratives en correspondance avec les territoires vécus par les populations.

Par exemple, il existe une identité propre aux habitants de Saumur, Orléans, Tours, Angers... avec une image commune autour de la Loire, des vignobles, des Châteaux, une forme de douceur et de qualité de vie... Dans les sondages, environ 70 % des habitants de Loire Atlantique se sentent aussi Bretons et plus personne ne conteste la réalité d'un sentiment culturel breton en Loire- Atlantique.

Enfin, cette affirmation des régions peut permettre aux villes d'être moins concurrentes que complémentaires. Au-delà de rivalités existant entre Rouen et Caen ou entre Nantes et Rennes, cette réforme peut être l'occasion (à la lumière de ce qui existe aux Pays-Bas ou en Suisse) de limiter le rôle parfois trop exclusif des « capitales » et de renforcer les partenariats urbains dans l'ouest de la France.

A une époque où il va falloir se serrer les coudes, avancer ensemble avec des appellations claires est un levier pour lancer la France sur la voie d'une réelle régionalisation.

Jean Ollivro

(Université Européenne de Bretagne).

source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_--Les-regions-au-naturel-de-Jean-Ollivro-_8619-777420_actu.Htm de ce mercredi 17/12/08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Normands tergiversent ; les Bretons s'emballent
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» procès des indépendantistes bretons
» similitude entre mots normands et mots amérindiens
» Les costumes Normands à Vire
» COMMANDER LA BD des CONTES NORMANDS
» Chants normands

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: réunification-
Sauter vers: