NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ce qui est enseigné à nos p'tiots

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Qu'est-ce qui est enseigné à vos enfants, vos neveux, niéces, petits cousins, cousines, voisins, voisines etc etc, concernant la découverte de l'Amérique?
Erik le Rouge
23%
 23% [ 3 ]
Christophe Colomb
77%
 77% [ 10 ]
Total des votes : 13
 

AuteurMessage
zap

avatar

Nombre de messages : 139
Age : 42
Date d'inscription : 17/05/2008

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 14:35

bjarni a écrit:
Il y a sûrement des bouquins à la bibliothèque de Cherbourg section jeunesse

Ouép ca fait bien lgt que je ne suis pas retourné a la bibliothèque........... mais je vais me renseigner tantot pour le livre Hachette merci pour l'info ........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://chalutier-en-peche.over-blog.com
Walther mc Knut

avatar

Nombre de messages : 574
Age : 50
Localisation : Nord Normandie(46 50 N, 56 20 W )st pierre miquelon langlade the paradise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: re   Sam 6 Déc - 14:52

Les vikings ....Oui ! meme si plusieurs theories existent ! dont celle de Menzie
Citation :

Faux ! Christophe Colomb ne fut certainement pas le premier à découvrir l'Amérique! En effet, de nombreuses personnes firent le voyage avant lui, le précédant environ d'un demi millénaire...



Au IX° siècle de notre ère, les Vikings (un peuple vivant entre le Danemark, la Norvège et la Suède actuelle.) se lancèrent à l'assaut de nombreux pays d'Europe[1]. Profitant de la faiblesse du pouvoir royal en France, depuis la mort de Charlemagne, ils envahirent la Normandie; pénétrèrent en Angleterre; s'attaquèrent aux côtes de l'Espagne et de la Russie, et naviguèrent jusqu'en Sicile.

Par la suite, les vikings découvrirent l'Islande, vers l'an 860. Quelques années plus tard, l'Islandais Gunnbjorn Ulfsson découvrit qu'il existait des terres, au nord ouest de l'île.

En 980, le navigateur Eirikr Thorvaldsson, surnommé Erik le Rouge car il avait les cheveux roux, fut banni d'Islande, suite à une affaire de meurtre (il avait déjà été banni de Norvège.). Ce dernier décida alors de partir explorer ces terres inconnues, qui se trouvaient être le Groenland. Il resta trois ans dans ce pays, puis retourna en Islande afin de rechercher des colons pour occuper cette nouvelle terre. En 985, Erik put repartir vers le Groenland, accompagnée de nombreux colons. Après avoir exploré la partie est du pays, Erik décida de découvrir la partie ouest. Les deux colonies (baptisées Établissement de l'Est et Établissement de l'Ouest.) établies dans le pays furent prospères, et attirèrent des milliers d'Islandais.



Cependant, les impétueux Vikings ne purent s'empêcher de continuer à explorer. Bjarni Herjulfsson, un des compagnons d'Erik, se rendit compte vers 986 qu'il existait une terre inconnue , située au sud ouest du Groenland.

Ce sont sur ces indications que Leif Eriksson, le fils d'Erik le Rouge, décida de monter une nouvelle expédition, accompagné d'une trentaine d'hommes. Suivant le chemin indiqué, les vikings découvrirent alors de nouveaux territoires. Le premier fut baptisé Helluland (ce qui signifie 'pays de la pierre plate), en raison des glaciers qui s'y trouvaient. Leif décida de ne pas s'installer dans ces contrées inhospitalières (il s'agissait probablement de la partie nord du Labrador, au Canada.), et descendit plus au sud. Il passa alors à proximité d'un pays qu'il nomma Markland, 'le pays des forêts' (la sud du Labrador.). Enfin, arrivant près de Terre Neuve, Leif décida de débarquer, et baptisa le pays Vinland (en effet, les Vikings trouvèrent de nombreuses vignes dans cette région.).






Par la suite, d'autres expéditions eurent lieu, mais elle ne portèrent pas leurs fruits. Les Vikings, attaqués par les autochtones, qu'ils nommèrent les Skraelings (ce qui signifie 'maigre, squelettique'.), ne purent continuer à coloniser la région.



Pendant longtemps, l'on pensa que le voyage de Leif en Amérique du nord n'était qu'une légende: en effet, l'aventure avait inspiré de nombreuses sagas, qui étaient évidemment trop romancées.

Puis, au XIX° siècle, l'on découvrit au Groenland, au cours de fouilles archéologiques, les restes d'habitations de type scandinave. Par la suite, au cours du XX° siècle, l'on découvrit le même type d'habitations à l'Anse aux Meadows (la pointe septentrionale de l'île de Terre Neuve.).Le Markland, décrit comme une côte boisée, se situait au sud du Labrador. Enfin, le Vinland, qui signifie « pays de la vigne », se trouverait aux environs du golfe du Saint-Laurent.Des vestiges vikings , comme les restes d'un Longship (Drakkar) auraient été retrouvé .



Cependant, les Vikings s'arrêtèrent ils à Terre Neuve, ou bien descendirent ils plus au sud? D'ailleurs, l'on pourrait même se demander pourquoi ils n'auraient pas tenté le voyage, lorsque l'on connaît l'esprit aventureux de ce peuple. Sont ils à l'origine du mythe de Quetzalcoalt, le 'dieu blanc barbu', qui imprégna les peuples précolombiens, et dont le retour devait causer leur perte? Aujourd'hui, aucune fouille archéologique ne peut étayer l'hypothèse d'un voyage vers le sud.
On peut l'imaginer , quand on découvre sur certains temples précolombiens un "certain"alphabet Runique !



Les chinois 70 ans avant Colomb

Citation :
Gavin Menzies est un historien britannique qui a parcouru 120 pays pour démontrer sa théorie sur le fait que les Chinois étaient les premiers à avoir découvert l'Amérique.

La Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis a organisé récemment un symposium sur Zheng He, l'historien britannique tiendra une exposition qui prouvera que Colomb et Magellan utilisent tous les deux les cartes levées par Zheng He.

Les débris des navires, les porcelaines et objets de jade, les produits artificiels collectés partout dans le monde peuvent prouver cette théorie. D'après l'historien, « le monde entier a une dette envers Zheng He » « les Chinois ont été les premier à découvrir l'Amérique, 70 ans avant Colomb ». Récemment, la Bibliothèque du Congrès des Etats Unis a organisé à Washington un symposium sur Zheng He, le navigateur chinois de la dynastie des Ming. Les experts ont présenté des preuves, par exemple, la carte de la dynastie des Ming, les registres historiques pour démontrer qu'il est fort possible que la flotte de la dynastie des Ming avec à sa tête Zheng He était la première à découvrir l'Amérique, avant Colomb, navigateur occidental. Menzies, expert britannique en la matière organisera de concert avec Pico Art International une exposition intitulée « Exposition Zheng He en 1421 », qui durera 3 mois pour mettre au point que l'an 1421 fut l'année où les Chinois ont découvert l'Amérique.
Sa thése n'est a ce jour soutenue par aucun autre historien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clanthorez.tonsite.biz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 15:28

Boujou Zâp

Pour ton p'tiot de 10 ans, il y a une une trés bonne petite revue trimestrielle "Normandie Junior", 5e90, 70 pages environ, disponible dans la majeure partie de "Point presse" chez nous.
exemple du numéro que j'ai dans les pattes:
1)Grand dossier: tout sur la vache(races, elevage, collecte et transformation du lait, les fromages Normands, le beurre, adresses de producteurs et un quiz pour finir
2)David, 10 ans, choriste à caen(interview et reportage d'un p'tiot caennais pratiquant le chant)
3)Paul, 9ans,Chercheur de fossile en Normandie (interview et reportage sur les fossiles en Normandie
4)Dans les coulisses du Muséum d'Histoires Naturelles de Rouen
5)Festival du cirque à Grand Quevilly
6)Roman policier à découper et relier "Mystére à Caen"
7)Des jeux de charade, rébus, mots croisés en rapport avec la Normandie.
--------------------
Cette maison d'édition sort également des N° hors série sur des sujets classiques Normands:
Le Mont, Les Vikings, Jeanne D'Arc, Les impressionnistes, Le débarquement, les recettes Normandes etc etc.
--------------------
En bouquin pour les pirates de 10ans, chez Ryst(Cherbourg), il y a un bon choix dans le coin régionaliste(à droite en rentrant).
Ma dulciné me dit également celui-ci chez Gallimard jeunesse, trés bon livre actualisé et pas cher, avec des adresses de lien pour le net
http://www.gallimard-jeunesse.fr/3nav/contenu.php?age=2_1&page=detail&code_article=A61909
Tantôt Zap


Dernière édition par Le Hable le Sam 6 Déc - 16:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 15:33

Continuez d'amener des biscuits les ga's, plus la lettre sera accompagnée de preuves écrites indiscutables, plus l'inspection académique et le ministére de l'éducation nationale auront peine à rester sourdes. pirat
Revenir en haut Aller en bas
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 16:23

Walther mc Knut a écrit:


Les chinois 70 ans avant Colomb

Citation :
Gavin Menzies est un historien britannique qui a parcouru 120 pays pour démontrer sa théorie sur le fait que les Chinois étaient les premiers à avoir découvert l'Amérique.

La Bibliothèque du Congrès des Etats-Unis a organisé récemment un symposium sur Zheng He, l'historien britannique tiendra une exposition qui prouvera que Colomb et Magellan utilisent tous les deux les cartes levées par Zheng He.

Les débris des navires, les porcelaines et objets de jade, les produits artificiels collectés partout dans le monde peuvent prouver cette théorie. D'après l'historien, « le monde entier a une dette envers Zheng He » « les Chinois ont été les premier à découvrir l'Amérique, 70 ans avant Colomb ». Récemment, la Bibliothèque du Congrès des Etats Unis a organisé à Washington un symposium sur Zheng He, le navigateur chinois de la dynastie des Ming. Les experts ont présenté des preuves, par exemple, la carte de la dynastie des Ming, les registres historiques pour démontrer qu'il est fort possible que la flotte de la dynastie des Ming avec à sa tête Zheng He était la première à découvrir l'Amérique, avant Colomb, navigateur occidental. Menzies, expert britannique en la matière organisera de concert avec Pico Art International une exposition intitulée « Exposition Zheng He en 1421 », qui durera 3 mois pour mettre au point que l'an 1421 fut l'année où les Chinois ont découvert l'Amérique.
Sa thése n'est a ce jour soutenue par aucun autre historien !

C'est vivement contesté par beaucoup d'historiens car ce Gavin Menzies n'est absolument pas historien mais un ancien de la Marine britannique qui a cherché à se faire un bon coup de pub

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berhthramm

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 47
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 17:10

Le Hable a écrit:
Continuez d'amener des biscuits les ga's, plus la lettre sera accompagnée de preuves écrites indiscutables, plus l'inspection académique et le ministére de l'éducation nationale auront peine à rester sourdes. pirat

Je peux chercher de mon côtés mais y a clairement du grain à moudre et ne soyions pas hypocrites, ils savent tout à fait qu'ils enseignent des conneries sur ce point.... soyons honnêtes aussi ils sont payé à 35 h en en faisant à peu prés la moitié... car l'autre moitié est consacrée à la préparation et à la correction... quand ion prépare un cours on ouvre au moins un livre sur le thème, et pas forcément le manuel de l'académie....

fainéants et compagnie.

Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.webshots.com/user/berbove
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 17:16

Mes deux frangins sont profs.............les repas de famille sont parfois "animés", voire bounce , mais ça se finit toujours par
Tantôt
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 18:50

Y a eu une Bande dessiné sur Erik le Rouge mais je ne sais plus l'éditeur.

Mais au niveau livres pour la jeunesse sur la normandie ou la scandinavie c'est pas si facile.

A près pour les adolescents et les adultes y en a plusieurs même en bande dessinée.

Concernant l'éducation Nationale, y a pas que sur la découverte des Amériques qu'il y a des erreurs. Mais le plus surprenant combien d'élèves de l'éducation nationale connaisse Arcisse de Caumont ou les navigateurs Normands et les auteurs normands. La dernière fois je discuté après avoir fait un tractage à la sortie d'un lycée et j'ai commencé à parler de plusieurs auteurs normands, peu de monde même chez les profs les connaissaient.

Sortis de Gustave Flaubert et de Guy de Maupassant, certains profs sont perdus.
Revenir en haut Aller en bas
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 19:18

zap a écrit:

Ouép ca fait bien lgt que je ne suis pas retourné a la bibliothèque........... mais je vais me renseigner tantot pour le livre Hachette merci pour l'info ........

J'y suis allé cette après-midi, il y a le livre que je t'ai conseillé plus beaucoup d'autres sur les vikings, Guillaume le Conquérant etc...

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berhthramm

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 47
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 19:29

Le Hable a écrit:
Mes deux frangins sont profs............

le mien aussi (et de mon côté j'enseigne dans le supérieur mais c'est tout différent, rien à voir avec le mamouth)... et chez nous bin de toute façon y a quasi plus de repas de famille alors...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.webshots.com/user/berbove
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 19:58

Petite anecdote en passant.
Il y a presque 15 ans, alors que j'étais en CM1 et que je n'avais vu jusque là que l'histoire de France, mon institutrice a commencé à nous parler d'histoire à travers le prisme...de la Normandie et surtout de Cherbourg. Pourtant elle était jeune et pas du crû (bretonne je crois mais je n'en suis pas sûr). Si la plupart des profs faisaient ainsi l'histoire de notre Région ne resterait pas dans des ouvrages poussiéreux au fin fond des bibliothèques...

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 20:35

Bjarni a écrit:
Petite anecdote en passant.
Il y a presque 15 ans, alors que j'étais en CM1 et que je n'avais vu jusque là que l'histoire de France, mon institutrice a commencé à nous parler d'histoire à travers le prisme...de la Normandie et surtout de Cherbourg. Pourtant elle était jeune et pas du crû (bretonne je crois mais je n'en suis pas sûr). Si la plupart des profs faisaient ainsi l'histoire de notre Région ne resterait pas dans des ouvrages poussiéreux au fin fond des bibliothèques...

Mon instituteur en CM1/CM2, c'était Jean-Louis DALMONT; le guitariste de Magéne, fidéle compére de Théo Capelle; et collaborateur des premiers numéros de Vikland, inutile de dire ce qu'il nous enseignait concernant la découverte de l'Amérique lol!
Tantôt

Citation :
J'y suis allé cette après-midi
J'savais bien que c'était toi que j'ai vu ressortir de la biblio cheers
Revenir en haut Aller en bas
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 21:16

Le Hable a écrit:

J'savais bien que c'était toi que j'ai vu ressortir de la biblio cheers

Désolé je t'ai pas vu, il y avait une une fille qui passait juste à ce moment là Very Happy

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Berhthramm

avatar

Nombre de messages : 113
Age : 47
Date d'inscription : 08/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Sam 6 Déc - 22:15

bjarni a écrit:
Petite anecdote en passant.
Il y a presque 15 ans, alors que j'étais en CM1 et que je n'avais vu jusque là que l'histoire de France, mon institutrice a commencé à nous parler d'histoire à travers le prisme...de la Normandie et surtout de Cherbourg. Pourtant elle était jeune et pas du crû (bretonne je crois mais je n'en suis pas sûr). Si la plupart des profs faisaient ainsi l'histoire de notre Région ne resterait pas dans des ouvrages poussiéreux au fin fond des bibliothèques...

Bjarni c'est tout à fait clair que si l'histoire (comme les sciences) était enseignée de manière concrète et vivante en montrant les implications des événements passés dans notre vie d'aujourd'hui, en montrant les petits faits de la vie quotidienne et l'impact des événements sur celle-ci, ça serait surement plus porteur et utile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://community.webshots.com/user/berbove
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 44
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mar 9 Déc - 20:27

Artice trés trés intéressant et en rapport avec la question que nous a posé Mr le Hable... A lire absolument !!!

Tantôt
Wink

L’Amérique avant Christophe Colomb

En l’an 551, saint Brendan l’Irlandais débarque en Floride. Et puis, suivront les farouches Vikings.

Saint Brendan, moine irlandais, venu d’Irlande en barque avec 14 autres moines, débarqua en Floride en 551. Le premier – et le vrai – « découvreur » de l’Amérique, c’est lui. Comme cette thèse avait longtemps été controversée, l’Anglais Severin réédita l’exploit de Brendan en 1976.
En 986, Eirik Rauda – plus connu sous le nom d’Erik-le-Rouge – et ses Vikings, venus d’Islande, s’installèrent au Groenland et y installèrent une colonie de plusieurs centaines d’hommes. De là, de nombreux de ces marins lancèrent des raids en direction de ce qui est aujourd’hui Terre-Neuve, le Canada et les Etats-Unis.

Ces raids sont relatés – et étayés de détails précis – dans de nombreuses sagas, dont la “Groenland Saga” et la “Karlsefni Saga”. Même si certaines informations – retranscrites après plusieurs dizaines d’années de tradition orale – sont à examiner avec prudence, il est des faits qui ont valeur historique. Navigateurs audacieux, les Vikings, disposaient de canots de cent pieds de long, pourvus d’une voile et d’une soixantaine de rameurs et pouvant transporter jusqu’à quarante tonnes : les drakkars.
En l’an 1001, un drakkar de 35 hommes, dirigés par le fils d’Erik-le-Rouge, Leif Erikson, accoste sur une terre qui sera baptisée Helluland : la « terre des pierres plates ». Ils continueront plus au sud, jusqu’à Markland (la « terre des bois ») et encore plus bas, une région où poussent le riz sauvage, les bouleaux et la vigne. D’où son nom : Vinland (la « terre du vin »).
On s’accorde aujourd’hui à penser que Helluland est la terre de Baffin et Markland le Labrador. La localisation du Vinland est plus problématique. Dans son étude, Viking America, James Enterline – qui traduit vinland par « terre des pâturages » – affirme que cette région était située à l’ouest de la baie d’Ungava (l’actuel Québec).

Toujours est-il que les Vikings établissent là un village dénommé Leifs Boudir. La petite communauté, qui est restée en relation avec les Vikings du Groenland, recevra, quelques années plus tard, le renfort du second fils d’Erik-le-Rouge, Thorvald. On décide alors de former deux groupes pour partir à la découverte de nouvelles contrées.
Vers 1004, Thorvald et ses hommes arrivent à Terre-Neuve. Et c’est là que se fit, pour la première fois sans doute, la première rencontre entre des Blancs et des Amérindiens (peut-être des Beothuks). Neuf Amérindiens ayant abordé pacifiquement le drakkar, les Vikings les massacrent pourtant sans pitié. Un des Beothuks ayant échappé au carnage, il repart donner l’alerte. Pour le coup, ce n’est plus un canot qui aborde le drakkar mais des dizaines, chargés à ras bord de guerriers. Au cours de l’affrontement Thorvald est tué par une flèche à pointe de silex. Il sera enterré dans un lieu qui sera baptisé – les Vikings avaient été récemment convertis au christianisme –, le « Cap des Croix ».
Le second groupe, qui avait poussé vers le sud, rencontrera aussi des Amérindiens qui les recevront avec bienveillance. Ce qui n’empêchera pas les Vikings de kidnapper deux enfants en quittant les lieux.
En 1011, Thorfinn Karlsefni et 160 hommes arrivent à Leifs Boudir. Avec eux, une fille d’Erik-le-Rouge, Froÿdis, réputée pour son courage mais aussi sa cruauté. Des relations paisibles – on fait du troc – s’établissent avec les Amérindiens des environs. Mais tout se gâte quand Thorfinn refuse d’échanger des armes contre des fourrures. Au cours de ces affrontements, un Amérindien sera abattu et les Vikings, directement menacés, construisent une forte palissade autour de Leifs Boudir.
Elle n’est pas terminée que les Peaux-Rouges attaquent. Au cours de l’assaut, Froÿdis, qui se bat en première ligne, et la moitié des défenseurs de Leifs Boudir sont tués. Les survivants décident de plier bagages et de se replier sur le Groenland.

Au Groenland, les deux enfants amérindiens naguère enlevés aux leurs, ont fait à leurs ravisseurs des descriptions fabuleuses de leur pays. Ils parlent de fruits et de fleurs en abondance, de forêts giboyeuses et même d’une source capable de rendre la santé à ceux qui boivent de son eau ou s’y baignent. Cette source – sans doute une source d’eau chaude – sera à l’origine du mythe de la fontaine de jouvence que l’Espagnol Ponce de Leon, parce qu’il était marié à une femme beaucoup plus jeune que lui, cherchera frénétiquement…
Excités par les récits de deux jeunes Peaux-Rouges qui vont leur servir de guides, les Vikings lancent une nouvelle expédition en 1051. On pense qu’elle abordera en l’actuelle Caroline du Nord. Un établissement sera fondé où, comme à Leifs Boudir en ses débuts, la cohabitation entre Blancs et Amérindiens est pacifique. Jusqu’au jour où une puissante tribu (peut-être les Tuscaroras) attaque le village et massacre les colons.

Cette nouvelle déconvenue ne mettra pas encore un terme aux explorations des Vikings qui cherchent notamment un passage fluvial à travers le continent. On pense même qu’ils poussèrent assez loin en direction de l’Alaska en 1267. En 1930, une épée, un bouclier et une hache d’origine scandinave furent mis au jour près du lac Nipigon dans l’Ontario. Sans que l’on sache si ces armes avaient été apportées par des explorateurs vikings où si elles appartenaient à des Amérindiens qui les avaient obtenues par le troc ou récupérées après un massacre.

En 1500, Gaspar Cortereal découvrira à Terre-Neuve 57 Béothuks « blancs », manifestement issu du métissage avec des Vikings. Emmenés par le conquistador, ils disparaîtront tous dans un naufrage, hélas. Et certains historiens pensent que les Mandans, ces Amérindiens des Plaines du Nord, au teint, aux cheveux et aux yeux étonnamment clairs, descendent eux aussi de métissages avec les grands guerriers blonds de Scandinavie. Ajoutons que de nombreuses légendes des Mic-Macs décrivent de « grands hommes blancs venus de l’Est ».

Les sagas que nous évoquions plus haut évoquent toutes la fin des colonies nordiques d’Amérique du Nord après des attaques indiennes, notamment en 1349 et en 1379. Et l’on situe le dernier voyage viking entre l’Islande et le Nouveau-Monde en 1347. En 1409, la colonie du Groenland elle-même, relais incontournable entre l’Islande et le Nouveau-Monde, s’éteignit à son tour, victime elle aussi – en 1408 – d’un soulèvement indigène.
Dans les sagas, les Vikings désignent les Amérindiens sous le nom de skraelings. Ce qui veut dire : « sauvages ». Une appellation qui les marquera jusqu’au début du XXe siècle.
Dans son énorme étude (830 pages), L’Epopée des Peaux-Rouges (Editions du Rocher), Jean Pictet écrit : « On pourrait croire que [les Vikings] ont marqué du sceau de la fatalité les rapports futurs entre Blancs et Rouges. Car c’est à peu près ainsi que les choses se passeront désormais. Les voyageurs, qui arrivent sur des rivages inconnus, parés de tout le prestige et la magie d’une civilisation plus avancée, sont d’abord bien accueillis. On les prend même parfois pour des dieux. Mais ils se conduisent comme des hommes et ils profitent de bonnes dispositions des naturels pour les dépouiller, quand ce n’est pas pour s’emparer d’eux, ou même les abattre froidement. Les Indiens, profondément déçus, les attaquent, comme ils attaqueront sans avertissement le prochain navire qui viendra mouiller dans les parages et, plus tard, le groupe de pionniers qui y plantera le premier campement. Et c’est ainsi que commence l’impitoyable chaîne de la vengeance. »
Les suivants à en faire les frais seront les Espagnols, lorsqu’ils explorèrent le sud des Etats-Unis actuels. Ils avaient lancé leurs raids depuis les Antilles où ils s’étaient implantés en force depuis Christophe Colomb. Ils y rencontrèrent des nombreuses tribus : les Apalaches, les Cusabos, les Timucuas, les Calusas, Au total, quelque 30 000 personnes.
Le premier explorateur de ces régions fut Ponce de Leon qui aborda à hauteur de l’actuel San Augustin le 27 mars 1513, le jour de Pâques. D’où le nom de Florida (en espagnol, le jour de Pâques, c’est la « Pascua Florida »). Accueilli amicalement par les Timucuas, il sera chassé par les Calusas.
Revenu huit ans plus tard, avec trois vaisseaux, Ponce de Leon sera de nouveau attaqué par des Amérindiens qui se tiennent désormais sur leurs gardes. Au cours des combats, il sera blessé par une flèche et se repliera pour mourir sur Cuba. Cette défaite – au moins 80 morts – calmera les ardeurs espagnoles pendant quelques années.
En 1521, Vasquez de Ayllon, débarquera à son tour en Caroline du Sud. Les Cusabos l’ayant accueilli sans méfiance, il raflera 130 hommes qui, tous, périssent sur les vaisseaux espagnols. Quand il reviendra – imprudemment – en 1524, 220 de ses hommes et lui-même seront massacrés.
Le reste peut se raconter en quelques noms plus ou moins glorieux : Panfilo de Narvaez, le 12 avril 1528 à Tampa Bay ; Nuñez Cabeza de Vaca ; Hernando de Soto, en 1539 ; Luis de Moscoso ; Tristan de Luna, en 1559, etc.
Et l’on arrive là à l’époque – 1562 – où les Français commencent à s’intéresser à ces régions du Nouveau-Monde. Mais ça, comme dirait Kipling, c’est une autre histoire…

Alain Sanders

source : http://qc.novopress.info/?p=4584 publié le 5 décembre 2008
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mer 10 Déc - 1:50

Je lis ça demain, j'me reléve dans 3h30
Merci Mister Junker
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mer 10 Déc - 5:47

T'es core pas l'vé !!! scratch lol!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mer 10 Déc - 5:50

Et té Question , t'es toujours pas dans les bras de Morphée Question
Revenir en haut Aller en bas
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mer 10 Déc - 15:15

Junker a écrit:


En l’an 551, saint Brendan l’Irlandais débarque en Floride. Et puis, suivront les farouches Vikings.

Saint Brendan, moine irlandais, venu d’Irlande en barque avec 14 autres moines, débarqua en Floride en 551. Le premier – et le vrai – « découvreur » de l’Amérique, c’est lui. Comme cette thèse avait longtemps été controversée, l’Anglais Severin réédita l’exploit de Brendan en 1976.


scratch
J'aimerais bien savoir où ils ont pu pêcher cette information

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mer 10 Déc - 16:56

Le Hable a écrit:
Et té Question , t'es toujours pas dans les bras de Morphée Question

Nan, j'ai attendu qu'il se casse :king:
Revenir en haut Aller en bas
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 44
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mer 10 Déc - 20:12

bjarni a écrit:
Junker a écrit:


En l’an 551, saint Brendan l’Irlandais débarque en Floride. Et puis, suivront les farouches Vikings.

Saint Brendan, moine irlandais, venu d’Irlande en barque avec 14 autres moines, débarqua en Floride en 551. Le premier – et le vrai – « découvreur » de l’Amérique, c’est lui. Comme cette thèse avait longtemps été controversée, l’Anglais Severin réédita l’exploit de Brendan en 1976.


scratch
J'aimerais bien savoir où ils ont pu pêcher cette information

J'avoue que j'ai trouvé l'article très enrichissant mais comme toi je suis resté dubitatif devant cette information...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Jeu 11 Déc - 19:30

Quel type de navire pouvaient avoir les Irlandoches en 551 Question J'vois pas.
Mis à part les curragh, y'avait pas grand chose d'autre et ce type de navire ne permet pas de passer l'Atlantique Nord scratch
Revenir en haut Aller en bas
Junker

avatar

Nombre de messages : 2788
Age : 44
Localisation : St Pierre du Val
Date d'inscription : 22/12/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Jeu 11 Déc - 19:36

Peut être ne faut il y voir qu'une élucubration catholique Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bjarni

avatar

Nombre de messages : 1873
Age : 32
Localisation : Evreux
Date d'inscription : 23/11/2007

MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Lun 22 Déc - 13:55

Ou une énième tentative "celtique" pour accaparer un évènement historique alors qu'ils n'ont rien à y faire...

_________________
Non nobis Domine, non nobis, sed Nomini Tuo da Gloriam
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   Mar 30 Déc - 19:48

Hé peut etre juste une question de marketing.....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ce qui est enseigné à nos p'tiots   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ce qui est enseigné à nos p'tiots
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les tiots péqueux
» Enseignement de l'histoire de l'art dès le primaire
» L'épilepsie enseignée à l'école infirmière...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: questions-discussions divers-
Sauter vers: