NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Jeu le plus Long

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Lun 2 Fév - 20:25

Bipolaire
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas de la Vère

avatar

Nombre de messages : 2819
Age : 42
Localisation : Athis de l'Orne
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Lun 2 Fév - 20:44

ça balance des deux cotés au Groenland ?

_________________
"La force dans nos bras, la vérité sur nos lèvres et la pureté dans nos coeurs"
Patrick Pearse
devise de l'Ecole Saint-Enda


http://normandie-kilts.com/
https://www.facebook.com/normandie.kilts
http://normandie-kilts.easyforumpro.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Lun 2 Fév - 20:51

Phoque off lol!
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas de la Vère

avatar

Nombre de messages : 2819
Age : 42
Localisation : Athis de l'Orne
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 3:44

faut que j'y aille (fuck GI)

_________________
"La force dans nos bras, la vérité sur nos lèvres et la pureté dans nos coeurs"
Patrick Pearse
devise de l'Ecole Saint-Enda


http://normandie-kilts.com/
https://www.facebook.com/normandie.kilts
http://normandie-kilts.easyforumpro.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 14:02

Nico a écrit:
"faut que j'y aille (fuck GI)"

L'enfant loup de Blanche......................
pour comprendre, à lire absolument :
--------------------------------------
Jour J : des lendemains amers

(Extrait de l'article paru dans le numéro 215 de Normandie Magazine)

La libération a coûté aux populations locales 20 000 tués (près de 4 000 dans la Manche, plus de 8 000 dans le Calvados, près de 2 000 dans l'Orne, 6 000 en Haute-Normandie). Sans compter les réfugiés, les sans-abri, ainsi qu'une nouvelle catégorie devictimes, les " pillés ".
Les historiens furent les premiers à découvrir l'envers du décor. Ils sont suivis, aujourd'hui, par les romanciers qui appuient là où ça fait mal. Il aura donc fallu soixante ans pour que le rideau se déchire entièrement.

Yvonne Guégan, Les Réfugiés (1944)
----------
Née dans la Hague, Nantaise d'adoption, Catherine École-Boivin vient de faire paraître L'Enfant-Loup de Blanche (1), un roman tiré de faits réels. L'histoire d'une jeune Cotentinoise violée, tailladée et laissée pour morte par un soldat américain qui, avant de s'enfuir, tue le futur beau-père de la jeune fille qui voulait s'interposer. Le drame fera perdre la raison au fiancé de Blanche. Le violeur sera pendu dans le village où a eu lieu le crime, comme c'était la coutume dans l'armée américaine.
Blanche accouche d'un petit garçon qu'elle appelle Normand. Elle se résout à l'élever mais sans jamais le toucher, sans jamais le câliner, évitant même de le regarder dans les yeux. Normand fera une belle carrière dans l'armée mais sa vie sentimentale restera d'une grande pauvreté. C'est un solitaire, incapable de nouer une relation durable avec une femme.
" Il n'y avait pas encore de roman écrit sur ce sujet, constate Catherine École-Boivin. L'histoire que je relate est vraie, elle est arrivée chez des amis. La mère de celui que j'appelle Normand a été violée par un soldat américain, un métis. Ensuite il l'a lacérée au couteau, depuis les seins jusqu'au sexe. Les cicatrices formaient comme un grillage sur son corps. "
Professeur de sociologie et de criminologie à la Northern Kentucky University, J. Robert Lilly a fait paraître en 2003 une thèse intitulée La Face cachée des GI's (2) où il relate en détail les viols commis par certains soldats américains. (...)

La plupart des femmes violées se sont tues, mais celles qui ont porté plainte ont eu à affronter une nouvelle épreuve. Devant la cour martiale américaine, elles durent décrire les faits jusque dans les plus petits détails et démontrer qu'il y avait eu pénétration contre leur gré. Aucune compassion n'était à attendre des autorités américaines. Rien d'étonnant si la plupart d'entre elles choisirent de se murer dans le silence, et ce sujet est resté tabou pendant des décennies.
Selon J. Robert Lilly, entre 1942 et 1945, environ 17 000 femmes et enfants auraient été victimes de viols commis par des soldats américains en Angleterre, en France et en Allemagne (...)
Les actes de violence envers les civils se sont produits dans les régions qui furent le champ de bataille de la libération, surtout en Normandie, dévastée par les bombardements. Le bien-fondé des destructions systématiques par les " tapis de bombes " a été mis en cause par les historiens dès les années 1980. L'historien Michel Boivin (3) explique : " Saint-Lô étant un important nœud routier, les Alliés considéraient qu'il fallait détruire la ville pour retarder l'avance des renforts allemands. En outre, l'état-major américain était soucieux d'épargner au maximum la vie des soldats. D'où ces mitraillages sur tout ce qui bougeait. "Actes de désinvolture, imprudences et violences anéantissent le capital de sympathie dont jouissaient les libérateurs, dont la très grande majorité, pourtant, se sont comportés d'une façon correcte avec les populations civiles.
Pour Michel Boivin, " Le gros des problèmes entre les soldats alliés et les Normands s'est concentré dans l'agglomération cherbourgeoise, là où les soldats américains sont restés le plus longtemps après le Débarquement. Il faut se souvenir que la Normandie n'est pas encore totalement libérée fin août, quand Paris l'est déjà. D'ailleurs La Presse Cherbourgeoise s'est fait l'écho des problèmes posés par ce que certains ont appelé "la seconde occupation". Des milliers de logements sont réquisitionnés. Les vols, les viols par des soldats américains (une trentaine sont commis en quelques mois dans la région de Saint-Lô) se multiplient. Les habitants n'osent plus sortir le soir. Des groupes d'autodéfense se créent. Mais pour la très grande majorité des Normands, les Alliés sont des libérateurs.
" En fait, il y a en Normandie trois cas de figure : d'abord les habitants des zones qui n'ont pas souffert des bombardements, ni des combats de la libération. Pour eux, la joie est complète. Et puis il y a ceux qui ont subi les bombardements alliés entamés par les Anglais dès 1940 - et qui ont perdu des proches et des biens. Pour ceux-ci, la joie est mitigée. Et puis il y a ceux qui ont vu leur village ou leur ville écrasés sous les bombes. Certains d'entre eux - comme à Saint-Lô - accueillent les libérateurs en levant le poing, en signe de colère devant toute cette dévastation. Le sentiment que les Américains se conduisent "plus mal que les Allemands" se répand dans certaines villes, comme à Cherbourg. "En France, le bonheur de la libération d'abord, le consensus politique ensuite ont étouffé toutes ces voix discordantes. " Pendant la guerre froide (1947-1953), la France était l'alliée des États-Unis et personne ne voulait prêter l'oreille à ces bruits, rappelle Michel Boivin. Et puis, tout cela nous renvoyait à une période peu glorieuse pour les Français, celle de la collaboration et de l'Occupation, dont on n'avait guère envie de parler. Il a fallu attendre 1994, et le cinquantième anniversaire du Débarquement, pour que l'on consente enfin à écouter ces témoignages. "
Soixante ans après les faits, la Normandie peut enfin regarder en face tout son passé. Le sentiment de reconnaissance pour l'armée américaine, qui a perdu mille vies au kilomètre sur les routes normandes, est intact. Mais on admet enfin aujourd'hui, comme l'a écrit l'historien Jean Quellien (4), que " la Normandie a chèrement payé le prix de sa libération et de celle de la France ".

(1) Catherine École-Boivin, L'Enfant-Loup de Blanche, Éditions Cheminements
(2) J. Robert Lilly, La Face cachée des GI's, éditions Payot
(3) Michel Boivin, Les Manchois dans la tourmente de la Seconde Guerre mondiale, tome 6 (éditions Eurocibles, 50570 Marigny)
(4) Auteur avec Geneviève Le Cacheux du Dictionnaire de la Libération du Nord-Ouest de la France, éditions Charles Corlet, 1994.
Le lien de Normandie Magazine ou a été rédigé cet article:
http://www.recherche.aol.fr/aol/redir?src=websearch&requestId=451f9f4910af18af&clickedItemRank=8&userQuery=dielette+enfant+loup&clickedItemURN=http%3A%2F%2Fwww.normandie-magazine.fr%2FNM_mag215.asp&title=Normandie+Magazine+On+Line+-+Magazine+Num+215&moduleId=matchingsites.jsp.M&clickedItemPageRanking=8&clickedItemPage=1&clickedItemDescription=WebResults
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 18:41

Code:
L'enfant loup de Blanche

La Dame Blanche
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas de la Vère

avatar

Nombre de messages : 2819
Age : 42
Localisation : Athis de l'Orne
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 21:05

Mortemer

_________________
"La force dans nos bras, la vérité sur nos lèvres et la pureté dans nos coeurs"
Patrick Pearse
devise de l'Ecole Saint-Enda


http://normandie-kilts.com/
https://www.facebook.com/normandie.kilts
http://normandie-kilts.easyforumpro.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 21:09

Morte iao
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 22:11

Saucisse
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 22:14

Neness a écrit:
Citation :
Saucisse

x 8= monospace Peugeot geek
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 22:30

Revenir en haut Aller en bas
Nicolas de la Vère

avatar

Nombre de messages : 2819
Age : 42
Localisation : Athis de l'Orne
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 23:26

Panier à salade

_________________
"La force dans nos bras, la vérité sur nos lèvres et la pureté dans nos coeurs"
Patrick Pearse
devise de l'Ecole Saint-Enda


http://normandie-kilts.com/
https://www.facebook.com/normandie.kilts
http://normandie-kilts.easyforumpro.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Mer 4 Fév - 23:30

Maraîcher
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 1:17

La route des carottes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 2:39

La route 66
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas de la Vère

avatar

Nombre de messages : 2819
Age : 42
Localisation : Athis de l'Orne
Date d'inscription : 26/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 3:48

La Via Romana

_________________
"La force dans nos bras, la vérité sur nos lèvres et la pureté dans nos coeurs"
Patrick Pearse
devise de l'Ecole Saint-Enda


http://normandie-kilts.com/
https://www.facebook.com/normandie.kilts
http://normandie-kilts.easyforumpro.com/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 11:52

La dolce vita
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 12:17

La fontaine de Trevi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 12:26

Anita Ekberg
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Jeu 5 Fév - 17:56

Fellini
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Ven 6 Fév - 1:27

Cinéma paradiso I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Ven 6 Fév - 1:32

Noiret
Revenir en haut Aller en bas
Walther mc Knut

avatar

Nombre de messages : 574
Age : 51
Localisation : Nord Normandie(46 50 N, 56 20 W )st pierre miquelon langlade the paradise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: re   Ven 6 Fév - 10:39

vieux fusil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clanthorez.tonsite.biz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   Ven 6 Fév - 11:58

un mousquet d'abordage
Revenir en haut Aller en bas
Walther mc Knut

avatar

Nombre de messages : 574
Age : 51
Localisation : Nord Normandie(46 50 N, 56 20 W )st pierre miquelon langlade the paradise
Date d'inscription : 03/09/2008

MessageSujet: re   Ven 6 Fév - 14:14

walther pps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.clanthorez.tonsite.biz
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Jeu le plus Long   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Jeu le plus Long
Revenir en haut 
Page 4 sur 40Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 22 ... 40  Suivant
 Sujets similaires
-
» Chasseur de mines M619 Vinh-Long
» Recherche des Verre Long Drink F913
» 50 ans après le tournage du Jour le plus long
» moi aussi cycle très long....
» Long trajet en voiture à 7 mois et demi de grossesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: humour-
Sauter vers: