NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 une filature d’andouilles flambant neuve a vire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61



Nombre de messages : 7346
Age : 39
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: une filature d’andouilles flambant neuve a vire   Sam 9 Mai - 11:45

Jean-Paul Lesoeuf vient d’investir dans sa filature
d’andouilles. 40 000 € dans la mise
aux normes de sa filature d’andouilles installée près des anciens
abattoirs de Vire, 9, rue René-Chatel.

L’histoire viroise de Jean-Paul Lesouef, aujourd’hui âgé de 45 ans,
commence en janvier 1986 quand il s’est installé charcutier en bas de
la rue Armand-Gasté. Et c’est en 1996 qu’il a décidé d’arrêter la
charcuterie pour se consacrer uniquement à la filature d’andouilles
qu’il fumait alors dans un fumoir construit par son prédécesseur dans
un jardin, proche de la charcuterie, à l’ombre de l’église Sainte-Anne.

En 2006, il a vendu son pas-de-porte et ouvert, dans le même temps,
un point de vente d’andouilles et de produits du terroir à Villedieu.
Jean-Paul Lesouef qui a gagné le trophée de la Confrérie de l’Andouille de Vire en 1999 et qui se définit lui-même comme « le Poulidor de ce concours
», est un autodidacte qui a eu besoin de deux ans pour mettre son
andouille au point.
Il produit 24 000 andouilles par an avec l’appui
de son épouse Pascale et de ses deux salariés. Il n’envisage d’ailleurs
pas d’aller beaucoup plus loin car il veut rester artisan : « Je veux
contrôler le produit de A à Z et, en plus, je ne me vois pas derrière
un bureau. » Il fournit directement une cinquantaine de revendeurs « de
Cancale à Honfleur et de Cherbourg à Alençon » sans compter ceux qui
sont ravitaillés par l’intermédiaire de l’abattoir de Villedieu.
Les consommateurs peuvent également se fournir directement rue René-Chatel.
La filature est ouverte du lundi matin au vendredi midi de 8 à 12 et de
14 à 18 h. L’occasion leur sera peut-être alors donnée de découvrir le
fumoir qu’en tant qu’autodidacte Jean-Paul Lesouef a imaginé.
Si les fumoirs traditionnels ressemblent à de grandes cheminées et sont donc verticaux, Jean-Paul Lesouef qui fume aussi des jambons, a construit le sien à l’… horizontale. Le feu de hêtre ou de frêne est entretenu à un
bout et la fumée ressort à l’autre bout par une cheminée qui dépasse à
peine du toit. Système qui évite d’aller dépendre les andouilles en
haut d’une échelle avec tous les risques que cela suppose et permet de
travailler à hauteur d’homme

_________________
blog vidéo du forum
http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum

L'alcool tue lentement. On s'en fout, on n'est pas pressés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
 
une filature d’andouilles flambant neuve a vire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» zik trad en Cotentin (association) et région Vire
» preschoolians (chaussure neuve T 19)
» La région de Jean Charest vire au bleu... CSQ !
» Feuilleté d'andouille de vire au camembert
» Une grande fête de l'Andouille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: gastronomie-
Sauter vers: