NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sur les traces des Gaulois du Coutançais(50)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7347
Age : 40
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Sur les traces des Gaulois du Coutançais(50)   Jeu 20 Juil - 22:11

A Orval et Bricqueville-la-Blouette, les fouilles archéologiques se terminent. Les sites gallo-romains cachaient de beaux trésors.
A Orval, à quelques centaines de mètre du giratoire du Cardron, les pelles mécaniques ont commencé leur travail de nivellement de terrain pour le passage de la trois-voies. « Ça fait toujours drôle, commente David Giazzon, archéologue à l'Institut national de recherche archéologique préventive (Inrap), même si l'on sait que le terrain a été purgé de toute information. Enfin, on espère. »

Le chantier de fouilles est terminé. Trois mois durant, les archéologues ont décapé, gratté, épousseté sur plusieurs hectares. Des découvertes, ils en ont fait, et pas des moindres. « Nous avons eu la chance de découvrir deux puits sur l'enclos de la ferme la plus récente, du IIIe siècle avant Jésus-Christ. L'un d'entre eux était encore en eau. Du rarement vu », concède Hubert Lepaumier, responsable des fouilles.

A huit mètres de profondeur, les archéologues ont retrouvé des pommes de pin, « sans doute un rite », des morceaux de seau en bois de la période augustéenne, une anse de seau et des éléments d'attache dont une, ornée d'un visage humain. « On pourra certainement reconstituer un seau complet une fois que le bois, conservé dans son eau, aura été lyophilisé. A ma connaissance, des seaux comme celui-là, il n'en a été trouvé que dans les Ardennes et à côté de Toulouse. » Hubert Lepaumier ose le dire : « Ces découvertes sont exceptionnelles. »

Deux fibules, une sorte d'épingle nourrice qui servaient à fermer les vêtements, ont été retrouvées sur ce site. L'une est de tradition romaine, à queue de pan, l'autre de tradition gauloise. Elles aussi ont été parfaitement conservées. Un morceau de bracelet en verre du IIIe siècle avant Jésus-Christ, fabriqué dans le bassin méditerranéen, témoigne de l'aisance des occupants des lieux.

Du bois de 2 000 ans

A leur grande surprise, les archéologues ont aussi découvert quelques traces de l'époque néolithique : un pic en silex qui se fixait sur un manche. « Il provient de la région de Grand Préssigny, en Indre-et-Loire. Ces silex ont été largement diffusés à cette époque, il y a 5 000 ans », poursuit le responsable.

A Bricqueville-la-Blouette, l'enclos est entouré de larges et profonds fossés sur plusieurs hectares. C'était un oppidum, une ville avant l'heure. L'endroit aura été abandonné au profit de Coutances ou détruit par la guerre des Gaulles. « Les fossés ont été creusés dans un but défensif et remplis d'eau, telles des douves. 2 000 ans plus tard, l'eau est toujours là. » Les matières organiques que les Gaulois y avaient jetées aussi.

Ici, pas de céramique, pas de bijou mais, du bois travaillé et non travaillé : branchage, feuilles, bois, outils... L'étude du bois va permettre de connaître les essences d'arbres, leur sélection, les modes de débitage, la date de fabrication des outils, et la date d'abattage d'un arbre. Un vrai beau trésor qui délivrera ses secrets dans sept à huit mois... Une poussière au regard des deux millénaires qu'il a passé à quatre mètres sous terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
 
Sur les traces des Gaulois du Coutançais(50)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Se débarrasser des traces de moisissure
» 'Wipe' : le nettoyeur efficace, qui supprime toutes les traces.
» Crème efficace contre les traces laissé par un bouton sur le visage
» Sur les traces du 4ème SAS en Bretagne
» Le palet coutançais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: historique-
Sauter vers: