NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CHOMAGE TECHNIQUE A L'USINE RENAULT DE SANDOUVILLE(76)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7347
Age : 40
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: CHOMAGE TECHNIQUE A L'USINE RENAULT DE SANDOUVILLE(76)   Ven 1 Sep - 19:24

La situation des constructeurs automobiles français n'est pas bonne en général. Celle de Renault en particulier. Très implantée en Haute-Normandie avec les usines de Cléon et Sandouville, la firme française inquiète ses propres salariés.
Heureusement, en ce jeudi 31 août, il fait beau du côté du Havre où est implantée l'usine de Sandouville. Mais il n'y a pas de quoi sourire. La Laguna, la Velsatis et l'Espace se vendent mal. Avec des baisses de l'ordre de 20 à 40 % selon les modèles ! Résultat : moins de travail, et donc chômage technique ou économique. Onze jours d'arrêt en septembre, comme annoncé hier par la direction ; cela fera 46 depuis le début de l'année.
Même les salariés, ils sont 4.700, ne savent plus trop comment ça s'appelle. Tout ce qu'ils savent, c'est que ça ne va pas bien. Et ils ne sont pas très loquaces lors de leur arrivée, craignant pour leur avenir. « Qu'est ce que ça peut vous foutre ? » nous lance l'un d'eux. Ca commence bien !
« Ouais, ça ne va pas bien fort, dit un autre sous couvert d'anonymat, il y a pas mal de chômage. Nos bagnoles se vendent mal. Je ne sais pas pourquoi, on verra avec la nouvelle comment ça évoluera. »
Aux abords de l'usine, les langues se délient un peu : « Moi, j'ai tout fait là-dedans, nous dit Claude (on arrive à arracher des prénoms), tout je vous dis. C'est la faute aux Français. S'ils roulaient moins avec des voitures étrangères, on vendrait mieux. Et puis il y a les 4 x 4. Elles polluent ces voitures là, mais on n'en fait pas, alors que ça se vend bien. Mais on peut espérer que la prochaine voiture se vendra mieux. » La production est en effet tombée au-dessous des 800 véhicules par jour, alors qu'elle atteignait 1.500 véhicules lorsque les modèles étaient en début de vie, en 2002 ou 2003.
« Nous sommes dans une situation catastrophique ! » dit, les yeux dans les yeux, Frédéric Jarry. « L'usine, le personnel, tout le monde paie les erreurs. Et en plus, il y a un problème de pouvoir d'achat des Français. Mais je suis sûr qu'il y a une volonté de la direction de mettre la pression sur les salariés de Sandouville, car il faut augmenter les dividendes des actionnaires. C'est bien le discours qui a été tenu, non ? Et puis il faut bien avouer que la qualité n'est pas hyper bonne. Alors on en paie les conséquences. »
Pas peur de dire ça devant les portes de son usine. « Non, parce que c'est vrai. On arrête une production, on la reprend, comment voulez-vous que ça marche ! On ferait mieux d'étaler le temps de travail. Et pendant qu'il n'y a pas de boulot, puisqu'on est en surnombre, on ferait bien de mettre les gens en formation. Avec la nouvelle gamme qui est prévue, ce ne sera pas superflu. Mais ce qui m'inquiète le plus dans cette histoire, c'est justement qu'on ne prévoit qu'une nouvelle gamme à Sandouville, alors que nous en avons trois sur les chaînes. Qu'est-ce qu'on va faire ? »
Une question à laquelle le service communication de l'entreprise ne peut répondre. pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7347
Age : 40
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Re: CHOMAGE TECHNIQUE A L'USINE RENAULT DE SANDOUVILLE(76)   Jeu 28 Sep - 0:17

Dix nouvelles journées chômées en octobre pour l'usineRenault de Sandouville!!

La direction de l'usine Renault de Sandouville près du Havre (Seine-Maritime) a annoncé mercredi en comité d'entreprise dix nouvelles journées chômées pour le mois d'octobre et une prévision de dix autres pour le mois de novembre, a-t-on appris auprès du comité d'entreprise.

A l'usine Renault de Sandouville qui souffre de la mévente des modèles haut de gamme (Laguna, Vel Satis et Espace), 40 journées ont été chômées en 2005 et 56 depuis le début de l'année 2006.

"Ces mesures impliquent en moyenne pour chacun des 4.500 salariés une perte mensuelle de salaire de 300 à 400 euros", précise Guy Valot sécrétaire FO au comité d'entreprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
 
CHOMAGE TECHNIQUE A L'USINE RENAULT DE SANDOUVILLE(76)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Code Lyoko: Un dessin animé sur l'île Seguin
» 1965 - Renault Sandouville, Filature ...
» Amora-Maille ferme son usine à Dijon !!!!!
» Des salariés menacent de faire sauter leur usine
» Chiffres du chomage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: emploi-
Sauter vers: