NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Des Irakiens menacés d'expulsion a vernon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61

avatar

Nombre de messages : 7346
Age : 39
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: Des Irakiens menacés d'expulsion a vernon   Sam 30 Sep - 10:16

« Vous devez prendre vos dispositions pour libérer vos chambres au plus tard le 2 octobre 2006. » Cette lettre du centre d'accueil des demandeurs d'asile (CADA) a été adressée à cinq Irakiens hébergés au foyer Sonacotra de Vernon.
Mohamad Bassem, Firas Hussein ou encore Ali Abderrazak devront quitter lundi la chambre qu'ils occupaient depuis plus de quatre ans. Leur demande de statut de réfugié a été refusée par la commission de recours des réfugiés.
Dés lundi, « le versement de l'allocation sociale globale cessera aussitôt de même que toute prestation d'aide de notre part. » Les Irakiens de Vernon sont complètement désemparés. « Franchement, on ne sait pas comment on va faire. Lundi, on va dormir le soir dans la rue ? C'est très dur ! » lâche Firas Hussein, un réfugié irakien qui est entré en France sans passeport ni visa.
« D'ici là, nous sommes prêts à examiner avec vous les conditions de votre départ et les démarches à effectuer » indique dans un courrier la directrice du centre d'accueil des demandeurs d'asile. Mais les Irakiens de Vernon n'ont pas envie de partir.

Autorisations périmées

Ils étaient au départ une trentaine, ils ne sont plus qu'une dizaine de réfugiés irakiens présents à Vernon. La plupart ont tenté leur chance en Allemagne, en Grande-Bretagne ou en Grèce. D'autres ont choisi de rester en France.
L'un d'entre eux se serait même marié à Argentan ! Et il n'y a qu'un seul ressortissant, Adil, qui a obtenu une autorisation de séjour pour une durée de dix ans. Toutes les autres demandes d'asile ont été rejetées.
Ils n'osent plus se promener à Vernon : ils restent presque tout le temps au foyer Sonacotra. Et ils ne savent pas ce qui les attend. « On nous a dit qu'on allait passer deux ou trois jours dans un foyer d'urgence et ensuite, un mois dans un hôtel. Et après ? On n'a pas d'argent pour vivre ! » poursuit cet irakien de Bagdad.
Les cinq réfugiés n'ont plus de titre de séjour provisoire valide. « La semaine dernière, la police de la gare Saint-Lazare a placé deux des nôtres en garde à vue pendant trois et cinq heures » raconte Firas Hussein.
Que vont devenir les cinq Irakiens ? Nous avons essayé de joindre hier la direction de la communication de Sonacotra et le cabinet du préfet de l'Eure. Sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
 
Des Irakiens menacés d'expulsion a vernon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Refus de la décision d'expulsion de la famille Talideh
» position pour l'expulsion...
» la liberté des femmes menacée
» expulsion ou l'évacuation d'un immeuble ou d'un lieu habité
» Pétition : NON à l'expulsion d'une handicapée myopathe par PARIS HABITAT (HLM)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: actualité :: eure-
Sauter vers: