NORMANDIE CULTURE FORUM

pour une réunification de la normandie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 manche: Le bois des haies chauffe les maisons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nenel61



Nombre de messages : 7346
Age : 39
Localisation : orne
Date d'inscription : 25/03/2006

MessageSujet: manche: Le bois des haies chauffe les maisons   Mar 20 Fév - 20:18

Haiecobois permet aux collectivités et aux particuliers de se fournir en plaquettes de bois issues de l'entretien des haies. Pour se chauffer, ou pailler les plantations.
La Manche est l'un des départements les moins boisés de France. Il a failli perdre son caractère bocager au début des années 1980. La haie, typique du paysage de la presqu'île, avait bien du mal à résister à l'agrandissement des exploitations agricoles et leur mécanisation, nécessitant de plus grandes parcelles à cultiver, et des remembrements particulièrement sévères. Depuis une dizaine d'années, des agriculteurs de plus en plus nombreux ont pris conscience de l'utilité de la haie : « Elles ne forment pas seulement le caractère particulier des paysages de la Manche, signale Jean-Louis Julien, agriculteur à la Hétaudière à Canisy. Elles jouent un rôle irremplaçable dans la conservation des sols, retiennent l'eau de pluie, ce qui permet de recharger les nappes, protègent les animaux d'élevage et sont des refuges pour la faune et la flore sauvages ». C'est la raison pour laquelle, après avoir dépensé beaucoup d'argent pour raser les haies, les collectivités locales en dépensent maintenant autant... pour les replanter. « On ne s'en plaint pas, avance Jean-Louis Julien. Encore fallait-il trouver le temps et le moyen de les entretenir sans perdre d'argent ». Pendant de longues années, les travaux hivernaux d'entretien se soldaient par de grands feux, faute d'une utilisation économique des branchages. Une association ouverte à tousLe traditionnel bois de chauffage en bûches a encore la cote. Mais la haie en fournit peu. De toute façon, la bûche laisse au sol les branchages plus ou moins gros. Or, au cours des cinq dernières années, les techniques du chauffage au bois ont évolué dans deux directions : les chaudières à copeaux alimentées automatiquement obtiennent des rendements calorifiques qui n'ont rien à envier aux chaudières à fuel. Les constructeurs de machines agricoles ont mis au point des déchiqueteuses performantes, qui fournissent des copeaux calibrés, adaptés aux chaudières à bois modernes.« Le mouvement des Cuma a commencé à diffuser ce matériel dans l'Ouest, évoque Jean-Louis Julien. Des agriculteurs du Sud-Manche ont expérimenté une machine tractée. Puis nous avons créé la Cuma départementale Ecovaloris : deux machines tractées tournent. Vingt-huit agriculteurs sont adhérents ».Pour amplifier le mouvement et pour le structurer, l'association Haiecobois, ouverte aux entrepreneurs agricoles, aux collectivités locales, aux associations d'insertions et aux particuliers, aux pépiniéristes pour le paillage (autre utilisation possible des copeaux) se charge de vendre et d'acheminer les copeaux déchiquetés : « Notre volonté est de répondre à des besoins locaux avec un double objectif : participer au maintien et au développement de la haie bocagère, par un entretien facile et rentable, et favoriser l'alternative au chauffage au bois par des chaudières collectives ou individuelles de petite et moyenne puissance ». Le développement de l'association est lent mais régulier : « Il nous faut adapter l'offre à la demande. Des plates-formes collectives sont en projet ». L'association suit avec attention les projets du collège de Bricquebec, la maison de retraite de Saint-Sauveur-Lendelin, etc. Pour sa première année d'activité, l'association aura vendu près de 100 tonnes de bois déchiqueté soit l'équivalent de 35 000 litres de fuel.François LE MARCHAND.Haiecobois a reçu vendredi soir à Saint-Lô un prix du fonds Creavenir du Crédit mutuel pour son action : un chèque de 300 € et un prêt d'honneur de 2 200 €, pour l'aider à populariser son action auprès des collectivités et des particuliers.Pratique. Contact Haiecobois : Guénaëlle Scolan 02 33 06 48 26.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/normandie-culture-forum
 
manche: Le bois des haies chauffe les maisons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La coopérative d'Isigny-Sainte-Mère chauffe au bois
» maison en bois ou briques monobloc
» Filière Bois Énergie
» cuisiniere à bois
» Lit parapluie en bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
NORMANDIE CULTURE FORUM :: environnement :: écologie-
Sauter vers: